Fondations.org

Solidarité Japon 2 ans après, Fondation de France

12 mars 2013

Deux ans après le séisme et la double catastrophe, tsunami et accident nucléaire, survenus au Japon en mars 2011, la Fondation de France a redistribué 90% de la somme disponible, soit 1 million d’euros (sur 1,3 millions d’euros collectés).
Cet argent a servi à financer 10 projets portés par des associations japonaises. Le reliquat sera attribué pour prolonger les projets s’inscrivant dans la durée.

Face à la détresse des familles endeuillées et déplacées, et face au désarroi croissant des familles soumises aux radiations, la priorité des financements a été donnée au soutien des familles et des petits exploitants agricoles ou ostréicoles qui ont perdu leur outil de travail.
Les principaux bénéficiaires sont donc des familles d’agriculteurs, qui ont vu leur vie quotidienne bouleversée, et leur activité agricole chuter à cause de la catastrophe.

Deux ans après, des centaines de milliers de citoyens dont l’habitat a été ravagé par le séisme ont été secourus et relogés temporairement. La reconstruction prendra du temps, et se fera sur des terrains différents pour éviter les zones inondables en cas de nouveau raz-de-marée.

L’intervention de la fondation a été centrée sur trois objectifs : soutenir des associations locales, aider les populations les plus démunies, et intervenir en post-urgence.
La priorité a été donnée à l’accompagnement des familles déplacées et isolées (6 projets financés à hauteur de 459 000 euros), et au soutien des petits exploitants agricoles ou ostréicoles qui ont perdu leur outil de travail (4 projets financés à hauteur de 535 000 euros).



Fondations.org