Lancement, Fondation Recherche sur la biodiversité

27 février 2008

Jean-Louis Borloo, Ministre de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables, et Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ainsi que Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’État chargée de l’Écologie, lancent la Fondation Recherche sur la Biodiversité (statut juridique : Fondation de coopération scientique).

Les objectifs de cette fondation sont la valorisation des enjeux de la biodiversité. Premier outil opérationnel du Grenelle Environnement, la Fondation Scientifique pour la biodiversité réunira des organismes publics de recherche, des ONG environnementales, et des entreprises.

Elle assurera à la fois une fonction de coordination de la recherche mais aussi une mission d’information du grand public sur l’enjeu majeur que représente pour tous la préservation de la biodiversité.

La biodiversité est la diversité de toute forme de vie sur terre : diversité génétique, diversité des espèces, diversité des écosystèmes et des milieux naturels. À la base de toute notre vie, il y a la biodiversité. L’humanité dépend totalement du monde vivant pour sa propre existence. La biodiversité est de plus en plus associée à la notion de développement durable, tant la communauté scientifique estime qu’elle est "l’assurance vie de la Terre".

Or, selon le rapport de l’Evaluation des Ecosystèmes pour le Millénaire lancé en 2000 par le Secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, 60% des services vitaux fournis à l’homme par les écosystèmes sont d’ores et déjà endommagés (Millenium Ecosystem Assessment). S’inquiéter de la perte de biodiversité est une nécessité. Les espèces animales et végétales qui peuplent la Terre lui ont depuis toujours apporté des ressources fondamentales. La modernité change notre rapport à la nature, mais pas notre dépendance vis-à-vis d’elle.


canard