Fondations.org

Partenariat avec le Boxing Beats d’Aubervilliers, Fondation Solidarité SNCF

20 avril 2008


Le Boxing Beats d’Aubervilliers, c’est d’abord une sorte de décor de cinéma, genre Chicago années trente. Deux rings, plein de sacs de sable pendus autour, des sparring partners en mousse et une déco toute colorée. En mezzanine, un bureau et, surprise, une salle de classe. Une quinzaine de jeunes, licenciés du club, viennent les mercredis et les samedis, pour réviser les leçons et faire les devoirs. Pour les encadrer, d’autres licenciés du club, plus âgés.

Une fois finis les travaux scolaires, tout ce petit monde descend aux vestiaires pour passer la tenue de sport. Echauffements, entraînement et combat de boxe éducative, sous l’autorité d’une championne du monde de boxe, Myriam Lamare, et du quadruple champion de France, Saïd Bennajem.

La fondation participe à cette initiative car, au delà du simple apprentissage d’une discipline sportive et de ses valeurs de courage, d’endurance et de dépassement de soi, elle amène des modifications du comportement des jeunes d’abord à l’école, vis-à-vis des enseignants, et à la maison, vis-à-vis des parents et des frères et soeurs.



Fondations.org