Avancées scientifiques prometteuses, Fondation Jérôme Lejeune

24 mars 2010

Au lendemain de la 5ème journée mondiale de la trisomie 21, la Fondation Jérôme Lejeune annonce deux avancées scientifiques de la Recherche au bénéfice des personnes trisomiques.

Les résultats d’une étude clinique menée par la consultation médicale de la Fondation Jérôme Lejeune sur la trisomie 21 vient de paraître dans la revue "PLoS One". L’objectif de cette étude était de donner un dérivé de la vitamine B9, l’acide folinique, à de jeunes patients trisomiques 21, afin d’évaluer l’efficacité de cette molécule pour améliorer le fonctionnement cérébral des enfants.
Les résultats obtenus montrent un effet positif du traitement sur le développement psychomoteur de certains enfants.

Après les travaux du professeur Jean Delabar sur la souris, soutenus par la Fondation, qui ont fait l’objet d’une publication remarquée en mars 2009, le professeur Mara Diersen, du centre de régulation génomique de Barcelone, vient de démarrer, début 2010, un essai clinique pilote sur la trisomie 21 (essai sur 15 patients avant des essais plus larges). Cet essai porte sur une molécule, la gallate d’épigallocatéchine (extrait de thé vert), qui semble améliorer les capacités intellectuelles des patients atteints de trisomie 21. Les résultats préliminaires sont attendus d’ici la fin de l’année.

Ces travaux, aux résultats prometteurs, confortent la fondation qui oeuvre pour la recherche d’un traitement pour les personnes trisomiques.


canard