Fondations.org

Grands Prix 2010, Fondation EADS

27 novembre 2010

Les trois Grands Prix de la Fondation d’entreprise EADS, de l’Académie des sciences, ont été remis sous la Coupole de l’Institut de France en séance solennelle. Les lauréats 2010 sont :

— Grand Prix de l’Informatique : Jean-Claude Bermond, Directeur de recherche au CNRS, Laboratoire "Informatique, signaux systèmes".
Jean-Claude Bermond est un chercheur de tout premier plan dans le contexte international. Il est à l’origine d’une école brillante consacrée à la théorie des graphes et à ses applications à l’informatique parallèle et aux communications. Ses travaux dans le domaine des réseaux optiques et des réseaux satellitaires ont eu un grand impact industriel.
Jean-Claude Bermond a aussi fortement contribué au développement d’établissements d’enseignement et de recherche en informatique en France, dans des institutions aussi diverses que le CNRS, l’INRIA, des universités et des grandes écoles.

— Grand Prix des Sciences de l’Information : David Guiraud, Directeur de recherche à l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA).
David Guiraud est un des pionniers des neuroprothèses pour la restauration ou la réhabilitation des fonctions motrices chez les blessés médullaires. Ses travaux de recherche hautement multidisciplinaires réalisent une symbiose entre trois pôles fondamentaux et appliqués : le développement et l’utilisation des techniques de traitement de l’information les plus avancées, la réalisation de neuroprothèses en collaboration étroite avec des industriels et enfin les applications cliniques, en synergie avec le monde médical.
Ses découvertes répondent à la fois à un besoin clinique, tout en respectant les contraintes industrielles, et à un besoin de recherche par l’ampleur des possibilités exploratoires qu’elles proposent.

— Grand Prix des Sciences et Ingénierie : Pierre Sagaut, Professeur à l’université Pierre et Marie Curie.
Pierre Sagaut a apporté des contributions majeures à la simulation numérique aux grandes échelles, qui est la seule méthode capable de fournir des représentations pertinentes des écoulements turbulents autour d’objets de géométrie complexe. Ses travaux ont permis également d’étendre ces méthodes au rayonnement acoustique induit par les grandes structures tourbillonnaires.
Les résultats des travaux de Pierre Sagaut se sont concrétisés par l’implantation de schémas numériques et de modèles physiques performants dans les codes de calcul d’aérodynamique utilisés par les grands acteurs industriels.











Fondations.org