Fondations.org
Accueil

Actualité des
Fondations

Guide des
Fondations

Rubrique
Concours

Lauréats 2012 Entre les lignes, Fondation Solidarité SNCF

21 avril 2012

146 associations ont été récompensées dans le cadre de l’appel à projets 2012 "Entre les lignes", lancé par la Fondation SNCF. Son objectif : encourager des projets qui contribuent à la prévention de l’illettrisme pour la petite enfance et l’adolescence.
Voici trois exemples d’associations lauréates.

— Dans la catégorie "Petite enfance" (2 à 6 ans) les 79 projets sélectionnés facilitent la familiarisation des enfants avec la langue écrite et l’acquisition du vocabulaire de façon ludique, tout en y associant la famille. Ces objectifs sont ceux de l’association lorraine des Usagers du centre social et culturel des Planchettes qui a proposé le projet "Quand le livre s’éveille, le mot devient merveille".
Grâce à un travail sur des livres avec les tout-petits, mais aussi par la mise en scène de dialogues avec des marionnettes, l’association éveille les enfants à la lecture et à l’expression orale.

— Catégorie "Adolescents 11 à 15 ans". Objectif : consolider les savoirs de base en stimulant les capacités de communication et d’expression personnelle. Le projet "Poésies dans les rues" de l’association Agora Peuple et Culture, à Grenoble, est l’un des 67 lauréats de cette catégorie.
Pendant les vacances scolaires, une quinzaine d’adolescents participe à une animation autour de la poésie. De l’écriture des textes à leur illustration avec des photos, dessins et collages, les jeunes sont invités à s’exprimer personnellement sur les sujets qui leur tiennent à cœur en réalisant des affiches. Les œuvres sont ensuite mises en valeur dans différents lieux du quartier : bibliothèques, librairies, mais aussi panneaux d’affichage libre.

— A l’occasion de l’ouverture de l’appel à projets à l’Outre-Mer, l’association territoriale des CEMEA Mayotte s’est portée candidate dans la catégorie "Adolescents".
Les jeunes sont invités à participer à 6 ateliers artistiques autour des mots, en compagnie de professionnels : slam, conte vivant, calligraphie, arts graphiques, mise en scène ou encore écriture de recueils basés sur l’oralité sont autant de portes d’entrée pour les inciter à s’approprier la langue française.