Exposition Sauvages et précieux à Bangkok, Fondation GoodPlanet

5 mars 2013

La Fondation GoodPlanet a inauguré l’exposition "Sauvages et précieux" à Bangkok, à l’occasion de la 16ème Conférence des Parties de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces sauvages menacées), qui célèbre ses 40 ans.

Cette exposition présente les enjeux actuels de la protection des espèces menacées, au travers de plusieurs cas emblématiques, chacun étant illustré par des photographes engagés comme Laurent Baheux, Sandra Bartocha, Brian Skerry , Heidi et Hans-Jürgen Koch, Mark Laita et Yann Arthus-Bertrand. Après Bangkok, l’exposition voyagera dans les villes et les aéroports du monde entier.

"Sauvages et précieux", c’est aussi un livre qui vient de sortir. Rhinocéros, orchidées, crocodiles, requins sont menacés parce qu’ils sont précieux : leur corne, leurs fleurs, leur peu, leurs ailerons valent parfois plus que de l’or. Lutter contre les braconniers du monde entier, former les gardes forestiers, démanteler les filières internationales, encourager une utilisation durable des ressources, c’est l’objectif de la CITES.

Comme l’explique Yann Arthus-Bertrand : "Cette convention a sauvé les éléphants, les crocodiles, l’esturgeon, l’acajou ou l’alpaga. Elle protège désormais 35 000 espèces animales et végétales."