Fondations.org

Etude Lacmé, Fondation Apicil

30 mars 2016

La Fondation Apicil contre la douleur, l’association France Alzheimer et le fonds de dotation Brou de Laurière soutiennent le projet de recherche Lacmé, mené par le Docteur Isabelle Rouch et le Professeur Bernard Laurent, du service Neurologie, au CM2R du CHU de Saint-Étienne.

Plusieurs études médicales ont déjà prouvé les bénéfices, sur les douleurs aiguës et chroniques, d’une prise en charge complémentaire par des approches musicales. Ainsi, il a été démontré que le pouvoir relaxant de la musique permet de diminuer les douleurs chroniques des patients.

A partir de ces constats, le Docteur Isabelle Rouch et le Professeur Bernard Laurent ont développé un projet d’étude novateur, qui propose une évaluation globale des bénéfices du chant sur la douleur, l’estime de soi, la qualité de vie, l’anxiété, la dépression et l’efficience cognitive.

Les ateliers de chant, pour lutter contre les troubles de la mémoire et les douleurs chroniques, se déroulent dans trois établissements : hôpital des Charpennes- HCL, hôpital Nord de Saint-Étienne, hôpital de la Charité de Saint-Étienne.
Chanter, avec pour objectif final deux représentations publiques, peut améliorer l’estime et la confiance en soi. Par ailleurs, la pratique collective favorise l’interaction sociale.

L’étude Lacmé a pour objectif d’évaluer l’efficacité des ateliers de chant sur les douleurs physiques, la qualité de vie, l’anxiété, la dépression, l’estime de soi et sur les performances cognitives, notamment attentionnelles.
Cette étude devrait permettre d’identifier les bénéfices de la musique sur les douleurs physiques et morales de personnes atteintes de troubles de la mémoire et ainsi valoriser les initiatives de chorale de patients.



Fondations.org