Fondations.org
CULTURE ECONOMIE ENSEIGNEMENT ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL MEDICAL SOCIETE SOLIDARITE SPORTS TECHNOLOGIES

Sélectionnés pour le Prix de dessin 2016, Fondation Art contemporain Daniel et Florence Guerlain

9 janvier 2016

Les artistes sélectionnés par la Fondation Art contemporain Daniel et Florence Guerlain pour obtenir le Prix du dessin 2016 sont : Cameron Jamie, Jana Gunstheimer, et Anne Marie Schneider.

Le travail de Cameron Jamie ne peut être dissocié de la culture américaine, tant cet artiste qui vit en France depuis quinze ans, aime toujours observer, scruter et relater ses profondeurs, dans une sorte de fascination-répulsion.
Sans l’ironie dont ont pu témoigner d’autres plasticiens californiens, Cameron Jamie revient, de manière quasi obsessionnelle, à ses fondements par différents médiums comme la photographie, la vidéo, la céramique ou le dessin. Si dans les années 1990, ses dessins au crayon montraient déjà des résurgences de masques ou de vampires, en 2003, il débute une série d’encre noire sur fond blanc.

Au premier regard, la facture des dessins de Jana Gunstheimer est classique et, par le crayon ou le graphite, nous entraîne au coeur des répliques des siècles passés. Mais c’est sans compter sur les histoires inventées et prétendues réelles… Les sources d’inspiration de cette artiste, qui a étudié l’histoire de l’art, sont bien les reproductions issues de livres qu’elle consulte à l’université.
Elle les photographie, puis les reproduit dans son atelier, sans pour autant utiliser la projection. Jana Gunstheimer s’est parfois mise dans la peau d’une journaliste, nouant un lien étroit entre l’écrit et la réalisation plastique. Aujourd’hui encore, elle convoque chaque sujet tel un problème à résoudre qu’elle se doit d’analyser selon différents points de vue. Ce temps passé devant l’image est d’ailleurs primordial car il lui permet d’interroger son statut.

Anne-Marie Schneider offre l’ambiguïté de donner à voir des dessins faussement simples de prime abord et des saynettes d’un quotidien poétique, qui se joueraient d’une lecture trop immédiate ou facile. Mais ce qui transparaît immédiatement est le plaisir du faire. Autant dans l’encre sur papier, le fusain, l’aquarelle, la gouache, ou même le crayon, le trait se délie quand la couleur se déplace avec allégresse.
Si chaque motif est isolé, presque détouré d’un contexte narratif et privé de fond, les oeuvres de ces dernières années révèlent une prise d’ampleur sur la feuille. On y voit ce qui constitue et entoure un atelier d’artiste. Mais on revient aussi beaucoup vers des corps, révélant des désirs secrets.


Tous les articles sur la
Fondation Art contemporain Daniel et Florence Guerlain


Guide des Fondations

  • Fiche de la Fondation
  • Journal Officiel

  • Actualité de la fondation

  • Lauréate Prix de dessin 2018, Fondation Art contemporain Daniel et Florence Guerlain

  • Archives

  • Lauréat Prix de dessin 2011, Fondation Art contemporain Daniel et Florence Guerlain
  • Sélectionnés pour le Prix de dessin 2013, Fondation Art contemporain Daniel et Florence Guerlain
  • Lauréate Prix de dessin 2013, Fondation Art contemporain Daniel et Florence Guerlain
  • Lauréat Prix de dessin 2014, Fondation Art contemporain Daniel et Florence Guerlain
  • Sélectionnés pour le Prix de dessin 2016, Fondation Art contemporain Daniel et Florence Guerlain
  • Sélectionnés pour le Prix de dessin 2017, Fondation Art contemporain Daniel et Florence Guerlain
  • Lauréate Prix de dessin 2018, Fondation Art contemporain Daniel et Florence Guerlain











  • ...



    ...





    Accueil Newsletter Contact Publicité-Partenariat Editeur Mentions légales
    Fondations.org