Fondations.org

Fonction publique : tout changer, Fondation iFRAP

26 août 2016

Le numéro d’août 2016 de la revue "Société civile", édité par la Fondation iFRAP, est consacré à : "Fonction publique : tout changer (statut, primes, évaluation, temps de travail)".

Réformera ou réformera pas ? S’agissant de la fonction publique, beaucoup a été dit, peu a été fait. Le nombre d’agents et le coût pour les finances publiques augmentent quel que soit le Gouvernement au pouvoir. La France comptait 5,2 millions d’agents dans les trois fonctions publiques (État, collectivités locales, hôpitaux publics) en 2008, puis 5,4 millions en 2014.

Avec 278 milliards d’euros de dépenses en 2014, la masse salariale des personnels publics de la France représente 13 % de la richesse produite chaque année par le pays, alors que les Allemands sont à 7,7 % et les Britanniques, à 9,5 %.

Les économistes de la fondation constatent par ailleurs que tous les pays sont passés à des embauches de leur personnel public, non plus sous statut, mais sous contrat et donc sans emploi à vie. La Suède compte plus de 99 % d’agents contractuels, le Royaume-Uni 90 %, l’Allemagne 60 %, quand la France en compte à peine 17 %.

Par ailleurs, en Europe, de très nombreux pays ont réformé ou supprimé le statut de fonctionnaire ou l’ont réservé aux seuls agents des services régaliens de l’État. C’est le cas de la Suède, du Royaume-Uni, de l’Allemagne mais également de l’Espagne et du Portugal.

La fondation invite les candidats à l’élection présidentielle de 2017 à se saisir de ses 15 propositions.
L’étude de 18 pages est en accès gratuit sur le site web de la fondation.











Fondations.org