Fondations.org

Pièce à la demande, Fondation Rennes 1

24 mars 2017

La Chaire "Habitat intelligent et innovation" avait été créée par cinq acteurs socio-économiques : Cardinal Edifice, CCI Rennes, Néotoa, Veolia et Rennes Métropole, qui se sont rassemblés autour de la Fondation Rennes 1 pour co-construire ensemble des recherches innovantes et ambitieuses, sur le thème de l’habitat intelligent et de l’innovation dans un contexte de ville durable.

La Chaire "Habitat intelligent et innovation", de la Fondation Rennes 1, comporte un volet "Progresser, Innover, Entreprendre" qui aboutit aujourd’hui à une expérimentation grandeur nature : Pièce à la demande. Le 22 mars 2017, la fondation dévoile Pièce à la demande, un concept inédit d’habitat évolutif et adaptable aux besoins et usages des occupants.

Cette pièce partagée entre deux appartements est accessible à chacun des logements. Elle permet un usage adapté aux besoins de ses occupants grâce à des appareils et du mobilier personnalisés à chaque ménage et connectés aux réseaux de l’appartement (électricité, informatique, domotique). La pièce peut être ainsi utilisée pour des activités entre voisins ou des usages privatifs, par exemple en servant de chambre d’ami, de salle de jeux ou encore de bureau.

Il s’agit du résultat de trois ans de recherche, menés avec les membres de la fondation, les cinq partenaires socio-économiques de la fondation, et le titulaire de la chaire, Michele Dominici, chercheur italien, spécialiste de l’habitat métamorphique. Menés au sein de l’Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires (IRISA) de l’université de Rennes 1, en partenariat avec la plateforme technique MobBi et le laboratoire Loustic, ces travaux ont permis de relever des défis techniques et scientifiques mélant architecture, domotique et informatique. La pluridisciplinarité de la chaire s’est étendue aux aspects juridiques et marketing développés à l’université de Rennes 1.

Ce projet relève d’une véritable dynamique de territoire puisqu’il est en lien avec l’université, les collectivités et les entreprises. En plus d’expérimenter le concept pendant un an, les entreprises partenaires vont continuer à travailler avec l’université de Rennes 1, pour faire évoluer techniquement cette innovation.











Fondations.org