Fondations.org

Baromètre L’économie bleue, moteur de croissance verte, Fondation de la Mer

21 février 2017

La Fondation de la Mer, en partenariat avec le Boston Consulting Group, dévoile le premier baromètre de la maritimisation de l’économie française. "La réalité et le potentiel de la mer et des océans pour la France sont largement méconnus. C’est pourquoi nous avons entrepris avec le BCG d’approcher d’une façon nouvelle et extensive leur poids dans l’économie française. Ce baromètre a permis de révéler l’importance de l’économie bleue. La France est donc bien une grande Nation maritime, au même titre qu’une Nation continentale" considère Sabine Roux de Bézieux, Présidente de la fondation.

Les mers françaises génèrent l’équivalent de 14% du PIB du pays. Par comparaison avec des nations historiquement maritimisées et disposant d’atouts géographiques forts, cette contribution de la mer à la richesse nationale représente, en grandeur comparable, environ 1,5 fois celle du Royaume-Uni ou des États-Unis.

L’économie bleue remonte à l’Antiquité, lorsque les hommes sont allés en mer pour se nourrir, se défendre, se développer et explorer. Ces activités traditionnelles représentent aujourd’hui 97,8 milliards d’euros de contribution à l’économie française, emploient 504 800 personnes et englobent la construction navale civile et militaire, les infrastructures portuaires et les activités liées à ces ports, la pêche et l’aquaculture, et le transport maritime.

Avec la révolution industrielle, deux dimensions majeures du maritime ont pris une place prépondérante : l’industrie du pétrole et celle des loisirs. L’usage contemporain et moderne de la mer représente aujourd’hui, en France, 153,8 milliards d’euros de contribution annuelle, 304 300 emplois et recouvre l’exploitation pétrolière, le tourisme du littoral le secteur des croisières et du nautisme.

Aujourd’hui l’économie bleue revêt de nouvelles formes, aussi variées que les télécommunications, les énergies marines renouvelables, les biotechnologies marines et l’industrie du dessalement de l’eau de mer. Elles pèsent environ 21,1 milliards d’euros de contribution annuelle et 7 400 emplois.
La totalité du Baromètre "L’économie bleue, moteur de croissance verte" est à lire sur le site web de la fondation.











Fondations.org