Bourses de recherche 2017, Fondation Nestlé France

11 juillet 2017

Les bourses de recherche issues de l’appel à projet de la Fondation Nestlé France ont été sélectionnées le 14 juin 2017. Le jury était composé de : Jean-Pierre Poulain, Président du comité d’experts, Claude Fischler, sociologue, Directeur du Centre Edgar Morin, Jean-Paul Laplace, membre de l’Académie de Médecine, Pierre Combris, économiste, Pascal Ory, historien, Sandrine Andrieu, professeur des universités en santé publique, Patrick Tounian, pédiatre et nutritionniste, et Gilles Boetsch, Directeur de recherche au CNRS.

"Premières sociétés agricoles, pratiques alimentaires et stratégies de sevrage des enfants : conséquences biologiques, sanitaires et morphologiques (10 000 à 5000 avant JC) » par Camille Debecdelievre, Faculté de médecine, Marseille UMR 7268 ADES. Le passage de la chasse à l’agriculture représente une évolution fondamentale dans l’histoire de l’alimentation. Ce projet s’intéresse aux mécanismes bio-culturels sous-jacents aux nouveaux comportements alimentaires agricoles, à travers leurs aspects sociologiques (choix alimentaires, échanges chasseurs-agriculteurs, différences sexuelles), évolutifs (impact biologique des évolutions alimentaires) et physiologique (allaitement-sevrage et croissance des enfants).
En appliquant des méthodes bio-archéologiques sur des vestiges préhistoriques humains, cette recherche a pour objectif d’éclaircir l’origine de comportements alimentaires agricoles ainsi que leurs effets sur la biologie des enfants.

« Pratiques alimentaires et construction des masculinités dans la France contemporaine » par Vulca Fidolini, université de Strasbourg UMR 7367. Cette recherche, de type qualitatif, vise à étudier comment les masculinités peuvent se construire à travers les choix et les activités alimentaires et, inversement, comment ces derniers se traduisent en pratiques de l’identification masculine. La population d’étude est constituée d’hommes issus de différents milieux sociaux, ayant un âge compris entre 40 et 60 ans.
A travers une approche sociologique, différentes questions seront explorées. Plus particulièrement : le rapport au corps et à son gouvernement à l’âge adulte, la médicalisation des pratiques alimentaires, la parentalité et la socialisation alimentaire, la consommation politiquement engagée.

Evaluation de l’ajustement psychologique des adolescents après une opération de chirurgie bariatrique » par Valérie Godefroy, université Paris Ouest Nanterre laboratoire CLIPSYD EA 4430. Les effets psychologiques de la chirurgie bariatrique chez l’adolescent sont très peu étudiés et l’impact positif de ce type de chirurgie sur l’état psychologique post-opératoire doit être modéré.
L’objectif est d’évaluer l’ajustement psychologique d’adolescents ayant été opérés, et de rechercher les facteurs prédictifs de cet ajustement en s’intéressant en particulier au rôle de l’implication familiale dans l’alimentation de l’adolescent. La méthodologie sera basée à la fois sur des questionnaires et sur des entretiens.


canard