Fondations.org
CULTURE ECONOMIE ENSEIGNEMENT ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL MEDICAL SOCIETE SOLIDARITE SPORTS TECHNOLOGIES

Sport et cinéma, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé

30 août 2017

L’exposition Sport et cinéma, une enfance partagée présente une centaine de documents inédits, conçus à partir des années 1880, jusqu’à la fin des années 1930. Dès la fin du XIXème siècle, les chronophotographies réalisées par Georges Demeny à l’école normale de gymnastique et d’escrime de Joinville, ont été les premiers outils d’analyse du mouvement des sportifs. Proches géographiquement, Pathé, installé à Vincennes et à Joinville, et l’école de Joinville, ont collaboré très tôt à la création de prises de vues. Le sport a ainsi profité des progrès techniques des caméras et le cinéma a œuvré à la retransmission d’évènements tels que les Jeux Olympiques.

Sport et cinéma s’entraident mutuellement : le sport a constitué très tôt un sujet porteur, permettant d’attirer un large public dans les salles obscures, et le cinéma a offert de son côté un outil d’étude, d’instruction et de propagande du sport, sans précédent. Les décennies 1910 et 1920 leur ont donné raison. Le sport et le cinéma y ont acquis, de façon concomitante, une expansion fulgurante doublée d’une popularité extraordinaire.

Les affiches et les photographies publicitaires des films retracent la naissance de l’homme moderne, dont les exploits ont fasciné aussi bien le grand public que le monde du spectacle. Pratiquant des sports mondains ou populaires, l’athlète se mue en héros de cinéma et bientôt, en vedette. Les reportages de presse le présentent dans le monde du spectacle cinématographique et témoignent de la fascination qu’il a exercé sur le public. Imités par les acteurs, des sportifs comme Georges Carpentier ou Jack Dempsey deviennent à leur tour des personnages de films.

L’exposition "Sport et cinéma, une enfance partagée" donne à voir la richesse et la complexité de la relation, née dès la fin du XIXème siècle, entre le sport et le cinéma. Elle est parrainée par Gauthier Grumier, escrimeur français, champion olympique par équipe et médaillé de bronze en individuel aux Jeux Olympiques d’été en 2016.
Jusqu’au 21 novembre 2017.


Tous les articles sur la
Fondation Jérôme Seydoux - Pathé



Actualité de la fondation

  • Laurel et Hardy, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé

  • Archives

  • Partenariat avec l’association Cecil, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé
  • Exposition de la collection Morieux, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé
  • Exposition Le Crime à l’écran, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé
  • Exposition Age d’or du cinéma muet russe, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé
  • Visite de Martin Scorsese, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé
  • Exposition Actrices 1900-1918, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé
  • Films muets d’Alfred Hitchcock, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé
  • Exposition Fantasmagories, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé
  • Les pionniers du western, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé
  • Exposition Les immigrants, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé
  • Sport et cinéma, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé
  • Laurel et Hardy, Fondation Jérôme Seydoux - Pathé






















  • Accueil Newsletter Contact Publicité-Partenariat Editeur Mentions légales
    Fondations.org