Fondations.org

Solidarité Antilles 4 mois après, Fondation de France

5 janvier 2018

A la suite de l’ouragan Irma qui a frappé les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy le 6 septembre 2017, la Fondation de France avait lancé un appel à la solidarité nationale pour les Antilles, rapidement relayé par les médias. De nombreux Français ont répondu à cet appel : 14 millions d’euros ont été collectés. Depuis trois mois, la fondation agit concrètement sur le terrain, mais la détresse des populations est encore aujourd’hui une réalité. Pour accélérer leur retour à une vie quotidienne normale, la fondation continue son action.

Post-urgence, l’aide aux sinistrés : la fondation soutient des projets présentés par des associations et organisations non gouvernementales (ONG) françaises connues pour leur professionnalisme dans les interventions lors de situations de crise. Ces projets visent à aider rapidement les populations sinistrées à retrouver les moyens de vivre décemment :
— Soutien psycho-social : accueillir les personnes, les aider à surmonter le traumatisme, proposer une prise en charge thérapeutique ; proposer des activités psycho-sociales, culturelles, sportives pour les enfants, les jeunes et leurs familles pour renforcer les liens sociaux entre les communautés.
— Assistance juridique : conseiller les familles sinistrées pour recouvrer leurs droits à indemnisation (assurances) ou aux aides sociales.
— Accompagnement social : soutenir les personnes et familles les plus affectées, notamment pour la réouverture de leurs droits.
— Aide matérielle : retrouver un environnement sécurisant et respectueux de leur dignité, mettre à l’abri, fournir des conditions d’hygiène et sanitaires minimales, des matériels de première nécessité, octroyer des aides financières aux plus vulnérables pour les besoins de première nécessité.

Pour la durée, la reconstruction : la fondation soutient les projets présentés par des associations ou ONG françaises et européennes, prioritairement menés en partenariat avec des associations locales, ou des projets d’associations locales :
— Aide aux personnes et aux familles vulnérables.
— Relance économique : aider les petites entreprises ayant perdu leurs moyens de production à redémarrer une activité (restauration, commerce, reconstruction,...), et favoriser l’accès à la formation professionnelle de jeunes et nouveaux chômeurs.
— Habitat : bâcher pour mettre les habitations hors d’eau, puis déterminer les meilleures solutions à adopter afin de reconstruire de manière durable, dès la décision des autorités locales sur les plans d’aménagement pour la reconstruction.
— Reconstruction de bâtiments à usage collectif, pour contribuer à la construction ou la réhabilitation de locaux associatifs-centres sociaux/culturels de quartiers, fournir des petits équipements de loisirs,...

Sur les 14 millions d’euros collectés, la Fondation de France a déjà engagé 4,7 millions d’euros. 26 projets ont été soutenus, afin d’aider les familles, relancer l’économie, réparer des maisons et mettre en place des actions culturelles et éducatives.











Fondations.org