Fondations.org
CULTURE ECONOMIE ENSEIGNEMENT ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL MEDICAL SOCIETE SOLIDARITE SPORTS TECHNOLOGIES

Maison de retraite pour éléphants, Fondation Brigitte Bardot

17 février 2018

Dans le cadre de la création de la première "Maison de retraite" pour éléphants de France par l’association Elephant Haven, la Fondation Brigitte Bardot devient partenaire du projet. Elle financera à hauteur de 350 000 € le dortoir des éléphants.

Créer un sanctuaire pour éléphants dans le Limousin est un projet qui peut surprendre, mais les porteurs du projet ont réalisé une étude sur les besoins des éléphants (asiatiques et africains) susceptibles d’être recueillis sur un terrain vallonné, boisé, loin de toute habitation au cœur du parc naturel régional du Périgord.

Elephant Haven est né d’un constat : de plus en plus de pays européens interdisent l’exploitation d’animaux sauvages dans les cirques et il reste une centaine d’éléphants exploités mais vieillissants, ces animaux souffrent de leurs conditions de détention totalement inadaptées à leurs besoins.
Alors qu’ils parcourent dans la nature des dizaines de kilomètres chaque jour, en colonie hiérarchisée et soudée, prisonniers des cirques ils se retrouvent isolés dans des camions cages, les muscles atrophiés par manque d’exercice, esclaves d’une vie de misère.

Après l’achat du terrain (qui pourra ultérieurement être agrandi), l’obtention du permis de construire et de l’autorisation d’ouverture, les porteurs de projets, qui sont soigneurs animaliers, devaient trouver les fonds pour aménager le site avant l’arrivée des premiers rescapés.

Sans lieu d’accueil, pas de sauvetage possible. Ce que nous avons appris au fil du temps c’est qu’une campagne de sensibilisation, de pétitions, d’appels pour tel ou tel éléphant en souffrance, tout cela ne sert à rien si nous ne sommes pas en mesure de proposer un lieu d’accueil pour l’animal. Les autorités peuvent constater les infractions, verbaliser, mais ne peuvent procéder au retrait de l’animal.
"Nous l’avons constaté notamment lors de la saisie de l’hippopotame Tonga dans un cirque, retardée pendant des mois afin d’organiser son transfert en Afrique du Sud, faute de placement en France."

Pour accueillir des éléphants, il faut prévoir une infrastructure à la hauteur de ces animaux. L’expertise du maître d’œuvre, la qualité et résistance des matériaux utilisés, tout cela a un coût et la fondation va investir 350 000 € pour l’aménagement de l’abri d’hiver.


Tous les articles sur la
Fondation Brigitte Bardot


Guide des Fondations

  • Fiche de la Fondation
  • Journal Officiel

  • Actualité de la fondation

  • Maison de retraite pour éléphants, Fondation Brigitte Bardot

  • Archives

  • Procés de la chasse aux phoques au Canada, Fondation Brigitte Bardot
  • Vingt ans de protection des animaux, Fondation Brigitte Bardot
  • Commerce des oiseaux exotiques, Fondation Brigitte Bardot
  • Action Hiver 2009 en faveur des animaux SDF, Fondation Brigitte Bardot
  • Victoire sur campagne publicitaire mensongère, Fondation Brigitte Bardot
  • Dépot de plainte contre un maire, Fondation Brigitte Bardot
  • Manifestation anti-corrida, Fondation Brigitte Bardot
  • Plumage des oies et canards, Fondation Brigitte Bardot
  • Lettre à l’Ambassade du Vietnam, Fondation Brigitte Bardot
  • Lettre au Commissaire européen chargé de santé et sécurité alimentaire, Fondation Brigitte Bardot
  • Plainte contre l’abattoir de Mauléon-Licharre, Fondation Brigitte Bardot
  • Maison de retraite pour éléphants, Fondation Brigitte Bardot











  • ...



    ...





    Accueil Newsletter Contact Publicité-Partenariat Editeur Mentions légales
    Fondations.org