Soirée de la Recherche 2019, Fondation Université Jean Monnet - Saint Etienne

4 décembre 2019

Les enseignants chercheurs de l’UJM (Université Jean Monnet) étaient à l’honneur, le 2 décembre 2019 à Saint Etienne, grâce à la Fondation de l’UJM, à l’occasion de sa traditionnelle "Soirée de la Recherche". La communauté universitaire, les entreprises, les membres de la fondation sont venus pour découvrir la richesse et la force de la recherche de l’université. Cet évènement a permis à des chercheurs de l’université de présenter leurs travaux.

Maura Strigini, maitre de conférences et chercheur : "Hormone FGF19 : vers un traitement de la perte osseuse et musculaire chez la personne âgée ?". Le FGF19 est une hormone produite par l’intestin qui agit entre autre sur le muscle. Les travaux de Maura Strigini suggèrent que l’hormone pourrait également améliorer la fonction de l’appareil squelettique et donc de prévenir à la fois la fragilité musculaire et la fragilité osseuse, qui accompagnent plusieurs maladies.

Frédéric Becquart, maitre de conférences et chercheur : "Pour le développement d’une chimie verte sous micro-ondes". Les micro-ondes sont une source de chauffage et d’activation de réactions chimiques, à la fois rapide et sélective. Un projet est en cours pour comprendre fondamentalement l’interaction onde-matière (polymères) et développer de nouveaux outils de transformation uniques et exclusifs. Ainsi, il sera possible d’élaborer des matériaux polymères à l’état fondu, avec de forts enjeux sociétaux pour le développement de matériaux à applications spécifiques et idéalement d’origines biosourcés.

Gwenaëlle Bertrand, maitre de conférences en Design et chercheur : "L’intelligence artificielle rencontre le Design : explorer le compromis entre la fonctionnalité et la créativité, grâce aux réseaux génératifs adverses". L’intelligence artificielle devient un mode éminent de création en art et en design. Le projet consiste à impulser la création d’une nouvelle direction scientifique transdisciplinaire orientée "IA et design", une filière d’avenir et d’excellence, capable de répondre à l’attente des industries du design, afin de transformer la technologie de pointe en innovation industrielle.

Florence Nicole, professeur en éthologie-écologie et chercheur : "Favoriser la biodiversité des insectes pollinisateurs dans les centres d’enfouissement de déchets en post-exploitation grâce aux PPAM ». Ce projet élargit les liens déjà établis sur des volets pédagogiques avec la multinationale Véolia à des recherches innovantes pour favoriser la biodiversité et le service écologique vital de la pollinisation. Il se nourrit de la complémentarité des compétences des deux laboratoires de biologie de l’UJM, animale et végétale, pour créer des outils innovants pour les industriels et les collectivités. Les indices de biodiversité sonores pourront trouver des applications dans tous les sites industriels qui souhaitent mettre en place des actions en faveur des pollinisateurs.



.
Accueil MENTIONS LEGALES EDITEUR