Fondations.org

Exposition Atoumo, Fondation Clément

1er février 2013

Avec ses quatorze pièces faites d’assemblages d’objets récupérés, de bois, de métal et de panneaux qu’il mêle à sa peinture, l’artiste Christophe Mert nous entraîne dans une "drive" (mot créole signifiant selon le contexte, promenade, errance) ar les rues qu’il crée et par les pistes insondées qu’il nous pousse à emprunter, pour une plongée vers le tréfonds de nos êtres.

Cette flânerie introspective résonne des injonctions qu’il nous lance : "aimons", "par sécurité refermez la barrière", "stop", "cédez le passage",... des injonctions si simples, qu’elles nous imposent un temps d’arrêt, un temps pour penser à nous-mêmes.

C’est par les mots que Christophe Mert pave pour nous le chemin de révélation des histoires du quotidien, pour une guérison des peurs et des souffrances qui planent et s’impriment en chacun. Un premier mot "Atoumo" (à tous maux), plante guérisseuse et des mots inscrits dans la tôle, dans le bois, des mots publics, arrachés aux plaques traînant dans les débris des chantiers, des mots annonces, des mots proclamés, des mots prophétiques, c’est par ces mots que le plasticien nous convoque dans son rituel choc.
Jusqu’au 12 mars 2013.



Fondations.org