Fondations.org

Le Belem à Caen, Fondation Belem

3 décembre 2004

Le Belem est un navire français, l’un des derniers vestiges des trois-mâts barques, à fière allure malgré ses 108 ans. Avec son grand mât de 34 m, le vieux gréement de 51 mètres et 531 tonneaux était amarré à Caen en novembre, dans le port de plaisance rénové, où il était accessible au public. Le Belem illustre l’ambition municipale de faire de Caen une "terre d’escale, le temps d’un week-end, le temps des vacances".

Après trente-trois campagnes "au commerce", de 1896 à 1914, où il transportait principalement les fèves de cacao pour le chocolatier Meunier, entre la France, le Brésil et les Antilles, puis une vie plus luxueuse, de 1914 à 1945, comme yacht du duc de Westminster puis du brasseur irlandais Sir Ernest Guinness, avant de servir de navire-école pour les orphelins de marins italiens à partir de 1952, le trois-mâts, qui a miraculeusement survécu à un incendie lors de sa première campagne, puis à l’éruption de la montagne Pelée (Martinique) le 8 mai 1902, et aux bombardements allemands sur l’île de Wight pendant la seconde guerre mondiale, semblait promis à une mort lente dans la lagune de Venise. Il a été racheté par le Groupe Caisse d’épargne en 1979.



Fondations.org