Fondations.org

Lauréat 2005, Fondation AGF

2 février 2005

La Fondation Agf Institut de France a remis son 20eme Prix de Recherche au Professeur Patrice Courvalin pour ses travaux sur la résistance des bactéries aux antibiotiques. Patrice Courvalin, 60 ans, est Professeur à l’Institut Pasteur où il dirige l’Unité des Agents antibactériens et il est responsable du Centre National de Référence de la Résistance aux Antibiotiques.

Le risque de voir les bactéries développer une résistance aux antibiotiques avait été évoqué dès 1945 par le bactériologiste anglais Alexander Fleming, quelques années après avoir découvert la pénicilline. Au lieu d’éliminer l’infection, en cas de mauvaise utilisation, on risque, expliquait-il, d’apprendre aux microbes à résister à la pénicilline et que ces microbes soient transmis d’un individu à l’autre provoquant pneumonie ou septicémie que la pénicilline ne pourrait plus guérir.

Face à l’antibiotique, seules les bactéries résistantes survivent, peuvent proliférer et être transmises à d’autres patients. Le caractère de résistance peut résulter d’une mutation au sein du matériel génétique de la bactérie, ou d’un échange de gènes d’une bactérie à l’autre.

Le Pr Courvalin a étudié l’origine, l’évolution et les mécanismes de dissémination, d’une bactérie à l’autre, des gènes de résistances aux antibiotiques. Ses travaux ont permis des avancées en microbiologie fondamentale et ont eu des "conséquences importantes pour un meilleur usage des antibiotiques", souligne la fondation.



Fondations.org